6e édition de la Foire en art actuel de Québec –
Du 30 mai au 2 juin 2019 à la Chapelle des Jésuites, 20 rue Dauphine, Québec.

Morelli, Morelli et Moisan

François Morelli

François Morelli (1953) détient un baccalauréat de l’Université Concordia à Montréal et une maitrise de l’Université Rutgers à New Brunswick au New Jersey. Il développe depuis près de quarante ans une pratique qui relève de l’installation, du graphisme, de la sculpture et de la performance où le corps et son environnement sont mis en jeu.

Le travail de François Morelli a été montré au Canada, aux États-Unis, en Europe, en Amérique du Sud et en Asie. Il a récemment présenté des expositions à teneur rétrospective au 1700 La Poste, Montréal (2017) et au Musée régional de Rimouski (2019). Ses œuvres font partie de plusieurs collections privées et publiques au Canada et aux États-Unis, dont celles du Musée national des beaux- arts du Québec, du Musée des beaux-arts de Montréal, du Musée d’art contemporain de Montréal et de la Corcoran Gallery of Art à Washington. Il vit et travaille à Montréal.

 

Didier Morelli

Dider Morelli (1989) est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia à Montréal et de maitrises de l’Université de Toronto et de l’Université Simon Fraser à Vancouver. Il est présentement au doctorat au Department of Performance Studies à l’Université Northwestern à Evanston dans l’État de l’Illinois. Sa pratique interdisciplinaire se concentre sur la performance et le relationnel. Il s’intéresse aux espaces publics et privés, aux questions identitaires et aux postures d’autorité à travers des actions basées sur la durée, la répétition, l’endurance, la douleur et l’échec.

Il a présenté son travail au Canada, aux États-Unis, en Israël, en Islande, en Nouvelle-Zélande, au Chili et en Argentine. Didier Morelli nourrit aussi une pratique d’écriture, notamment à titre de correspondant pour les revues spécialisées esse arts + opinions (Montréal) et Performa Magazine (New York). Il vit et travaille entre Chicago, New York et Montréal.

 

Geneviève Moisan

Geneviève Moisan est titulaire d’une maitrise en fibres et pratiques matérielles de l’Université Concordia à Montréal. Son approche se situe à mi-chemin entre la tradition technique de l’artisanat et le monde technologique. Elle utilise un métier Jacquard informatisé et une machine à broder numérique pour représenter dans le tissu des notions d’hypermodernité, d’individualité ou d’espace public. Geneviève Moisan participe à l’incursion des métiers d’art dans le champ de l’art contemporain en mettant son savoir-faire technique au service d’artistes visuels à travers des collaborations interdisciplinaires.

Ses œuvres ont été exposées à Montréal, à Venise, à Paris et à Oaxaca ainsi qu’au sein d’institutions comme le Musée national des beaux-arts du Québec (2018), le Milwaukee Art Museum (2016) et le Living Arts Centre à Mississauga (2016). Elle vit et travaille à Montréal.